An old saying says you can always drive a nail with a screwdriver, but it’s much more efficient to use a hammer. The same goes for the propulsion of a pontoon . Formerly, the buyer of a pontoon was content to hang any speedboat from 9.9 to 25 horses behind and could not fault anything. Nowadays, pontoons are much more sophisticated and can accept amazing power. Engines have also changed a lot. Some are specifically designed to propel a pontoon while others are, by their characteristics, well adapted to this kind of use. Here’s a quick overview of the best outboard motors to hang behind your pontoon.

7Evinrude

Evinrude believes in the pontoon market so much that it has created a range of outboard motors specifically designed for this type of boat. Its Pontoon Series range includes four models: a 65 and a 90 horsepower based on their inline twin engine; and 115 and 150 horsepower based on the 60 degree V6 engine block.   

All models are an evolution of the two-stroke E-TEC direct fuel injection range. The changes include a different gear ratio and changes to the electronic control unit programming to optimize thrust, as well as more flexible engine mounts that reduce the amount of vibration transmitted to the pontoon and perceived by The passengers. The result is better focused performance and smoother, quieter behavior. The strong couple of E-TEC technology is a valuable asset.

6Mercury

Mercury n’offre pas de moteur spécifiquement identifié comme modèle pour ponton, mais recommande néanmoins trois modèles de sa gamme FourStroke pour ce type d’utilisation.  Leurs quatre temps 75, 90 et 115 FourStroke sont dotés de caractéristiques qui les rendent idéaux pour propul­ser un ponton. Ils utilisent tous trois un moteur quatre cylindres en ligne de 2,1 litres à culasse à simple arbre à cames en tête et huit grosses soupapes.

Le profil surbaissé facilite l’installation et limite l’encombrement. De plus, ce bloc moteur est environ 20 livres plus léger que les quatre temps de la concurrence. Un système de silencieux sophistiqué réduit le bruit au ralenti à un simple murmure. Le boîtier d’engrenages Command Thrust de ces moteurs est identique au costaud boîtier du Mercury de 150 chevaux, avec un nouveau système d’embrayage qui réduit les à-coups en enclenchant la marche avant ou arrière de même qu’un tout nouveau rapport d’engrenages de 2,38 à 1 qui permet aux pontons de déjauger plus rapidement. Il permet aussi d’utiliser une plus grosase hélice.

5Yamaha

Yamaha ne cible pas ses moteurs pour une utilisation spécifique sur un type particulier de bateau. Vous devez considérer les caractéristiques et avantages de chaque modèle avec l’aide de votre concessionnaire afin de faire votre choix. Ceci étant dit, trois modèles de la gamme Yamaha se prêtent pareticulièrement bien à la propulsion d’un ponton, soit  le 50hp High Thurst, the 60hp High Thrust et le nouvellement amélioré F90B.  Tous ces moteurs utilisent un bloc moteur quatre cylindres en ligne à simple arbre à cames en tête et quatre soupapes par cylindre. Un quatrième modèle bien adapté à une utilisation sur un ponton, soit le nouvellement amélioré F75B, sera disponible avant la fin de la saison 2017.

L’appellation High Thrust signifie poussée élevée et dans le cas des hors-bord quatre temps Yamaha se traduit par jusqu’à deux fois plus de poussée dans la fourchette de 2 000 à 3 000 tours/minute comparativement à un hors-bord normal.  Un rapport d’engrenages plus élevé (2,33 sur les 50/60 chevaux et 2,18 sur le  90 chevaux)jumelé aux hélices Dual ThrustMD de Yamaha (en option sur les T50/T60) procurent une poussée jusqu’à 60% plus forte en marche avant et 70% plus forte en marche arrière.

4Suzuki

Suzuki fut un des premiers fabricants à prendre le virage quatre temps et offre aujourd’hui une gamme hors-bord exclusivement 4T allant du petit 2,5 chevaux au tout nouveau modèle de  350 chevaux examiné ailleurs sur ces pages. Pour un ponton, leurs modèles de milieu de gamme et à bloc V6 offrent divers modèles à arbre décalé qui rapprochent le centre de gravité vers le tableau arrière. La technologie d’alimentation Lean Burn Control optimise l’efficacité tandis que la forte cylindrée privi­légie le couple et l’accélération.

3Tohatsu

Aucun modèle de la gamme Tohatsu n’est étiqueté comme moteur de ponton, mais certains d’entre eux ont tout ce qu’il faut pour se débrouiller particulièrement bien dans ce type d’application. Tohatsu offre même le choix entre la propulsion deux temps ou quatre temps puisque des modèles de ses deux types sont à considérer. Du côté deux temps TLDI à injection directe du carburant, vous voudrez examiner plus particulièrement les modèles de 90 et 115 chevaux. Légers et forts en couple, ces moteurs à injection directe excèdent les exigences de l’EPA américaine en ce qui concerne les faibles émanations polluantes et offrent une économie d’opération étonnante. Côté quatre temps, vous voudrez jeter un coup d’oeil particulier aux modèles de 90, 115 et 150 chevaux.

2L’HÉLICE

Le moteur produit la puissance, mais c’est l’hélice qui transforme cette puissance en mouvement. Choisir la bonne hélice est donc aussi sinon plus important que le choix du moteur lui-même. Il est recommandé d’opter pour une hélice offrant une grande surface de pale pour obtenir une forte poussée initiale. Tous les fabricants de moteurs hors-bord et la plupart des fabricants d’héli­ces peuvent recommander l’hélice idéale selon le poids, la capacité de passagers et l’utilisation prévue de votre ponton. Si vous le pouvez, essayez différentes hélices et choisissez en tenant compte des données venant de l’instrumentation tout en considérant les sensations plus subjectives ressenties aux commandes.

1En Conclusion

When it comes to choosing an outboard for your new pontoon or a replacement engine for your existing pontoon, it must be remembered that for optimal performance, the propeller must work as deep as possible in the water that has not been disturbed or vented so that its large blades can bite properly.   Unlike a V-hull, a pontoon fits very well with a beefy and larger propeller gearbox engine. Providing strong thrust to move a full load is more important than reducing hydrodynamic drag in order to get more speed.