BRP prend une décision audacieuse

BRP dynamise le domaine électrique en créant de nouveaux emplois à Valcourt, au Québec, et en Europe.

BRP lancera des modèles électriques pour chacune de ses gammes de produits d’ici la fin 2026. Elle investira plus de 300 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour y parvenir, et le premier produit devrait arriver sur le marché d’ici deux ans.

« Nous avons toujours dit que l’électrification n’était pas une question de « si » mais une question de « quand ». Aujourd’hui, nous sommes très heureux de dévoiler plus de détails sur notre plan visant à fournir des produits qui façonneront le marché et qui amélioreront l’expérience du consommateur en offrant de nouvelles options électriques », a déclaré José Boisjoli, président et chef de la direction. « Nous tirons parti de notre savoir-faire en ingénierie et de nos capacités d’innovation pour définir la meilleure stratégie de développement de produits à propulsion électrique. »

En 2019, BRP a acquis les actifs d’Alta Motors, un fabricant de motocyclettes électriques. Ils ont commercialisé le kart électrique Rotax Sonic, qui est en service au Rotax MAX Dome à Linz, en Autriche. Quelques mois plus tard, ils ont présenté des concepts de produits électriques au Club BRP 2019. Un avant-goût de l’avenir. Sea-Doo fait partie des concepts. Au fil du temps, l’entreprise a produit plusieurs véhicules électriques à batterie, hybrides-électriques et à pile à combustibles. 

En prenant la décision audacieuse de développer sa technologie de bloc d’alimentation électrique modulaire Rotax, BRP améliorera l’expérience de ses clients en leur offrant de nouvelles options électriques. 

Par conséquent, elle renforce son infrastructure de développement de bloc d’alimentation électrique Rotax à Gunkirchen, en Autriche, et crée également le Centre de développement des véhicules électriques de BRP, situé dans sa ville natale de Valcourt, au Québec, au Canada. On y trouve des équipements de pointe, notamment des bancs d’essai et des dynamomètres, ainsi qu’une cellule de fabrication robotisée pour les batteries électriques.

L’entreprise recrute pour combler plusieurs postes nécessaires afin de passer à la prochaine phase de développement de la technologie de propulsion électrique. Le Québec, l’Autriche, la Finlande et les États-Unis, et des centaines d’ingénieurs et de techniciens spécialisés dans le monde participeront au développement et à la production de véhicules électriques à BRP.

About Les Plaisanciers

vérifier aussi

L’hélice, camarade de la navigation

Comment choisir et tirer le maximum de votre hélice. Par le Capitaine Bill Jennings C’est …