Allure classique; luxe, qualité et performances modernes.

Leciel était sombre et les essuie-glaces balayaient allègrement le pare-brise alors que nous nous faisions route vers le quai Gravenhurst Warf dans la région de Muskoka en Ontario. Derek Mader, président d’Executive Yachts Canada, nous y attendait avec un nouveau Vanquish 24 Runabout. La journée ne s’annonçait définitivement pas idéale pour prendre le pouls d’un bateau conçu pour profiter du plein air, mais il en va souvent ainsi lorsqu’on tente de concilier planification à long terme et météo.

Puis soudain, alors que nous approchions de notre destination, les nuages se sont mis à se disperser, au point de laisser poindre de timides coins de ciel bleu au loin. Lorsque nous avons commencé à dégrafer la housse couvrant le cockpit du Vanquish, la pluie avait cessé et le soleil se cherchait une ouverture. Une heure auparavant on n’y aurait pas cru, mais le temps semblait nettement tourner du bon côté.

Vanquish Boats est un fabricant qu’on peut qualifier de semi artisanal qui produit entre 20 et 24 bateaux par année à son usine située à Newport dans l’état du Rhode Island, soit un peu au sud de Boston. En plus du bateau que nous avons eu la chance d’essayer, leur gamme compte sept autres modèles identifiés comme day yachts, mesurant de 21 à 26 pieds et offrant selon vos préférences la propulsion inboard ou hors-bord. Vanquish est un petit fabricant mais il a de l’envergure : il vend ses bateaux à des clients exigeants un peu partout sur la planète.

 

En nous approchant du 24 Runabout amarré au quai, nous avons été immédiatement séduits par son allure rétro et son élégance. La qualité de fabrication semble excellente dès le premier coup d’œil, mais le bateau n’en affiche pas moins une allure artisanale bien appuyée par le riche bleu marin de sa coque, son cockpit tout en longueur et sa plateforme de baignade en teck accrochée derrière le tableau. Le pont fermé à l’avant offre un fini antidérapant de couleur assortie à la housse de cockpit, au tissus du toit bimini et à la sellerie. Les chromes brillaient et les nombreux éléments en teck verni semblaient prendre vie sous le soleil.

Le cockpit avant est spacieux, confortable et très élégant

Voulant profiter de la présence de ce dernier, nous sommes immédiatement montés à bord du second bateau avec notre appareil photo afin de prendre quelques clichés du Vanquish en action, avec Derek à ses commandes. Le temps semblait avoir tourné du bon bord, mais les nuages demeuraient nombreux et nous avons préféré conserver une petite gêne face à l’évolution de la météo.

De retour au quai, nous avons repris là où nous avions laissé les choses et examiné plus en détail le Vanquish avant de prendre à notre tour ses commandes. En mettant pied dans le cockpit, les impressions de style, luxe et qualité ressenties avant de partir en mission photo ressurgirent immédiatement. Le 24 Runabout est ce type de bateau qui ne laisse pas indifférent et qui impressionne par sa qualité évidente.

L’aménagement est vraiment unique. Le design ponté place le pare-brise loin vers l’avant afin de maximiser l’espace dans le cockpit. L’espace sous le pont sert d’immense rangement. Une marche escamotable permet d’atteindre le balcon avant par le biais du superbe pare-brise articulé. Le tableau de bord de notre bateau affichait le fini en teck optionnel, fortement recommandé. Le siège du capitaine est super confortable et le tableau de bord est très bien équipé et efficace. Pour accueillir toute la tribu, il y a une grande banquette latérale côté passager et une banquette arrière pleine largeur. La finition et la qualité de la sellerie sont impressionnants.

Notre bateau d’essai était propulsé par un moteur inboard Crusader 6.0 MPI à ligne d’arbre produisant 375 chevaux. Le gros huit cylindres en V réside dans un compartiment moteur central qui est particulièrement bien insonorisé. Un panneau à commande électrique permet un accès facile et l’espace est suffisant pour réaliser facilement l’entretien normal. La propulsion de base est assurée par un Crusader 5.7 et d’autres groupes à essence ou diesel sont offerts en option, y compris un entraînement par jet.

Notre bateau d’essai était doté d’un moteur Crusader 6.0 MPI de 375 chevaux, offert en option.

Sur l’eau, le Vanquish s’est montré très agréable à conduire. La coque a déjaugé sans peine en environ deux secondes. La rigidité de la coque inspire confiance et contribue à l’agréable silence de navigation du bateau. On n’entend que le doux murmure du Crusader et le chant de l’eau fendue par la coque. À pleins gaz, nous avons relevé une vitesse de pointe de 42 milles à l’heure à un régime moteur de 5 100 tours-minute.

À cette vitesse avec l’élégant petit volant sport Edson entre les mains, et la tête bien protégée par le pare-brise, on a un peu l’impression de conduire une classique voiture sport anglaise. En basculant le coussin, il est par ailleurs facile de s’installer debout derrière le volant, cheveux au vent. À une vitesse de croisière de 30 mi/h, le Vanquish 24 filait très confortablement. Le jour de l’essai, avec deux personnes à bord, la coque de ce luxueux day yacht demeurait en mode planant aussi bas que 20 milles à l’heure, mais l’ajout de plusieurs passagers changerait évidemment la donne.

La coque mord bien en virage serré et glisse efficacement. Elle devrait bien se comporter avec des amateurs de sport nautique derrière, surtout avec les 375 chevaux du Crusader central prêts à contribuer. En plus d’assurer un réglage optimal de l’assiette du bateau, les volets correcteurs permettent de sculpter le sillage selon l’activité et l’expérience des participants derrière. En mode croisière, la tenue de cap est excellente et le confort de navigation appréciable.

Le Vanquish 24 Runabout est un bateau pas comme les autres qui s’impose tant par son allure que par sa qualité et son comportement. Son prix reflète cette exclusivité, mais Vanquish a vraiment réussi à marier efficacement l’allure et le style classiques aux exigences de confort, luxe et qualité du plaisancier moderne. Ce 24 Runabout est conçu pour durer longtemps et promet de ne pas se démoder avec les années. C’est le genre de bateau familial qu’on peut fièrement transmettre d’une génération à une autre. Nous avons beaucoup apprécié notre temps à bord. En reprenant la route, nous avons même tourné la tête pour le regarder une dernière fois. Beau bateau.

SHARE
Previous articleStarcraft SLS 3
Next articleFour Winns H190