Riva yachts

2022 Riva Yachts 68’ Diable

La nouvelle étoile brillante de la constellation Riva, le yacht ouvert Diable 68′, a dévoilé ses couleurs l’automne dernier au Yachting Festival de Cannes. Fidèle à son héritage, cette beauté est habillée d’acajou et d’acier inoxydable poli de la proue à la poupe. Le pare-brise est parfaitement intégré à un toit rigide en composite de fibre de carbone — la structure, équipée de l’air conditionné, abrite la salle à manger du pont principal et le poste de pilotage. Au-dessus du cockpit arrière, un bimini électrique intégré au toit rigide se déploie pour abriter le canapé et la chaise longue.

Sous le toit rigide se trouvent des canapés en L qui se font face. Le coin repas du canapé à bâbord peut accueillir six passagers en tout confort. Le mobilier du cockpit arrière comprend des bains de soleil rembourrés. La chaise longue est orientée vers l’avant et le coussin orienté vers l’arrière offre une vue dégagée sur le tableau arrière. Lorsque la plateforme de bain s’abaisse dans l’eau, les marches latérales bâbord s’immergent. D’autres marches émergent, révélant une entrée et une sortie sûres après une promenade sur le SeaBob du yacht, qui est commodément rangé dans le garage avec l’annexe Williams SportJet 345. 

  Sous le pont se trouvent trois cabines pour six personnes, chacune avec une salle de bain et une cuisine ouverte avec un coin repas. La cabine principale se trouve au milieu du bateau — une cabine avec des lits jumeaux à bâbord. De l’autre côté de l’allée, la salle de bain fait office de salle de bain de jour. La cabine VIP se trouve à l’avant. Sous l’escalier de l’entrée se trouve un petit espace qui peut être transformé en buanderie. 

Le système Simrad Command (en option) du poste de pilotage permet au pilote de contrôler, surveiller et naviguer sur deux écrans tactiles de 16 pouces. Le système de direction électro-hydraulique « steer-by-wire » confère une précision de pilotage et une maniabilité accrue du gouvernail dans toutes les conditions de mer et à toutes les vitesses. La manette de commande style joystick intègre les hélices principales et le propulseur d’étrave pour une manipulation précise. Le système de positionnement dynamique maintient la position par vent fort ou courant dominant, une fonction très utile pour l’amarrage, le ravitaillement en carburant ou l’attente de l’ouverture d’un pont. Le Seakeeper NG9 en option élimine le roulis au mouillage. 

La propulsion standard de ce yacht à grande vitesse comprend deux moteurs MAN V12 diesel de 1 550 hp, qui peuvent propulser le yacht à une vitesse maximale de 37 nœuds, avec une vitesse de croisière impressionnante de 33 nœuds. En option, les moteurs MAN V12 de 1 650 hp chacun permettent d’atteindre une vitesse de pointe de 40 nœuds et une vitesse de croisière impressionnante de 34 nœuds.


FICHE TECHNIQUE

Longueur : 20,67 m | 67,1 pi
Largeur : 5,29 m | 17,4 pi
Angle de relevée : 14.5º
Rés. essence : 3800L
Rés. eau : 600L
Rés. stockage : Pas d’isponible
Poids : Pas d’isponible
CV max. : 3300
Moteur : MAN
Prix approximatif : 3 894 184  $ US

www.riva-yacht.com

About Giselle Bansal

vérifier aussi

formula 387 CCF et 387 CCS

2023 Formula 387 CCF et 387 CCS

L’attente pour les consoles centrales 387 CCF et 387 CCS des bateaux Formula en valait …