Gros plan sur Claude Thomas

Au début des années 80, cet entrepreneur dans l’âme était déjà propriétaire d’une boutique qui se nommait Thomas Sports à Varennes.  

Notre vedette du jour a toujours été un passionné de chasse et de pêche. Il se rappelle, en rigolant, d’être allé au Salon Camping Plein-Air Chasse et Pêche de Montréal, à la Place Bonaventure, en février 1983, pour s’acheter une chaloupe de fibres de verre de 16 pieds. Il y rencontre, par pur hasard, le propriétaire des Embarcations Cadorette. N’ayant pas de concessionnaire dans ce beau coin de pays, il lui offre de vendre ses coques. Un peu hésitant, Claude en acquiert deux, soit une pour lui et l’autre pour la revente. Au moment de la livraison, avant même de les descendre de la remorque, il en vend une à un client qui passait par là. Fort étonné, il en commande trois autres et le bal a été lancé. Devant cette soudaine réussite, il contacte Roland Leblanc Sr, à l’automne 1983, pour devenir concessionnaire Mercury. Afin de respecter le territoire d’un autre dealer de l’époque, ce dernier lui propose plutôt l’agence, comme on le dit de façon populaire, des moteurs Mariner. Après sa première saison, Claude termine meilleur vendeur au Québec avec 72 unités.

Claude Thomas est à la tête d’un empire qu’il bâtit depuis près de quatre décennies.

En 1988, il vend son magasin de sport à son frère Gilles et se lance à l’aventure avec sa nouvelle entreprise Thomas Marine et sports. Cet homme, originaire de Varennes, se rappelle, de façon très nostalgique, sa vieille bâtisse en forme de dôme qu’il a fait construire sur le site d’une ancienne grange. Lui, qui aujourd’hui est à la tête de six succursales et de trois marinas.

Ce grand-père de 4 petits enfants, secondé depuis 28 ans par sa conjointe, Lina Trudel, par ses trois enfants et par son équipe chevronnée de 150 employés vend, de nos jours, annuellement entre 1 000 et 1 100 embarcations Bayliner, Boston Whaler, Carver Yachts, Crownline, Marquis Yachts, Princecraft, Ranger Boats et Sea Ray ainsi que des modèles usagés.

La relève de l’entreprise Groupe Thomas Marine est assurée par les fils de Claude: Jean-Simon, Marc-André et Maxime.

Toujours spécialisé dans le monde de la pêche, le Groupe Thomas Marine s’adapte continuellement afin de répondre aux besoins du marché et vers la tendance de plus en plus marquée pour les pontons et la plaisance. En fait, l’accès toujours plus difficile aux plans d’eau pousse les gens à opter pour des lieux fixes comme des marinas. « C’est pour cette raison, entre autres, que nous avons acquis les marinas Ste-Rose, St-Charles et de l’anse à Martha », explique M. Thomas.

À la question : « comment entrevois-tu le futur », ce détaillant qui est l’un des plus importants joueurs au Canada pour Mercury Marine, qui est le plus gros vendeur au monde de bateaux Princecraft depuis 35 ans et qui s’est vu décerné de nombreux hommages à répétition par des manufacturiers tels Bayliner, Carver Yachts, Crownline et Sea Ray, a répondu : « Avant la pandémie, le marché était décroissant. Depuis la Covid, il y a littéralement eu une explosion au niveau des ventes. Espérons que les Québécois continueront à s’approprier les divers plans d’eau et d’en profiter au maximum. Au niveau du commerce, ce qui est le plus difficile, ce n’est pas de monter sur la plus haute marche du podium, c’est plutôt d’y rester. Mon équipe est axée sur la qualité et le service après-vente ». 

Marina L’Anse à Martha

« Ce qui me rend le plus heureux et qui me permet de dormir sur mes deux oreilles, c’est la transition qui s’est effectuée au fil des ans avec mes fils Marc-André, Jean-Simon et Maxime. Ils voient aujourd’hui au bon fonctionnement des opérations journalières et de la gestion », expliquait cet homme de 67 ans. Il ajoutait : « Je dois également remercier mes fidèles employés, dont plus d’une vingtaine, qui ont passé leur carrière entière à nous aider à croître dans ce beau marché qu’est celui de la marine ».

Pour en savoir plus, jetez un coup d’œil au site www.groupethomasmarine.com, composez le 450 652-2999 ou visitez les succursales de Varennes, Sorel, Laval, St-Charles, Browsburg-Chatam et Ste-Rose.

About Les Plaisanciers

vérifier aussi

L’hélice, camarade de la navigation

Comment choisir et tirer le maximum de votre hélice. Par le Capitaine Bill Jennings C’est …