Gros plan sur Stéphane Alary

En 1971, René Alary, un audacieux homme d’affaires, a lancé l’entreprise Alary Sport, à St-Jérôme.

Au début, ce commerce de détail proposait principalement des motoneiges, des motos, des quads, des hors-bords, etc. à sa clientèle. Ce n’est qu’en 1984 que René a commencé à vendre des embarcations à petite échelle.

Au fil des temps, ses trois fils, Stéphane, Richard et Pierre se sont joints à cette belle aventure.

Gauche a droit, Regent Locas, Stephane Alary, Alexandre Alary, Jonathan Alary, Martin Légaré.

Résoudre un problème

En 2005, Stéphane se rend au salon du Bateau de Montréal pour y acheter une embarcation de plaisance, un Crowline. Comme c’est souvent le cas dans ce genre d’évènement, les manufacturiers présentent la gamme complète de leurs produits. « J’ai été surpris de constater que par la suite, aucun détaillant autorisé n’avait commandé un bateau comme le mien pour le mettre en montre », déclare M. Alary. « La même problématique est survenue en 2007, quand j’ai voulu acquérir une Lund Pro V. Aucun concessionnaire avait le modèle exact que je recherchais en stock. Il fallait le commander », poursuit Stéphane.

Une belle photo avec toute l’équipe pour célébrer leur 50e anniversaire.

Nouvelle formule

Après avoir cogité longtemps, l’équipe décide, en 2011, que l’époque d’acheter des embarcations par catalogue est révolue et que chez Alary Sport, les clients pourraient voir, toucher et comparer tous les produits offerts par les fabricants qu’il représente. Ils se sont rapidement imposés sur le marché grâce à leur vaste inventaire et à leur volume. Bien que la vente de pontons occupe une grande partie de leurs activités, l’équipe souhaite atteindre un but : devenir la référence par excellence dans le domaine des bateaux de pêche au Québec.

Leurs efforts ont été récompensés jusqu’à ce jour puisqu’ils sont devenus le plus gros détaillant G3 au Canada depuis 2012, le plus imposant revendeur Avalon, un important détaillant Lund, Skeeter, Suncatcher, et ce, en plus de leurs performances notables au niveau des moteurs et des produits Mercury et Yamaha. 

La grosse bâtisse d’Alary Sport est située sur le boulevard Saint-Antoine à Saint-Jérôme.

Stéphane, qui est maintenant président depuis 1999, expliquait humblement que ce qui est primordial pour Alary Sport, c’est la soixantaine d’employés qui perpétuent les bonnes valeurs et la philosophie instaurées par René et sa famille. La troisième génération d’Alary, composée d’Alexandre et de Jonathan, secondée par des actionnaires comme Regent Locas et Martin Légaré et le reste de l’équipe, ont permis à l’entreprise de doubler le chiffre d’affaires au cours des 18 derniers mois. 

Le plus grand défi présentement consiste à être le plus proactif possible pour assurer un bon approvisionnement et la satisfaction de la clientèle.

Pour en savoir plus sur Alary Sport, rendez-vous au 1324, boulevard Saint-Antoine à Saint-Jérôme, composez le 1 866-436-2242 ou visitez le site www.Alarysport.com


Dans chaque numéro, notre chronique Gros plan sur présente une personnalité inspirante de l’industrie motonautique du Québec.  Quand la passion est au rendez-vous, elle est souvent contagieuse.  

About Les Plaisanciers

vérifier aussi

L’hélice, camarade de la navigation

Comment choisir et tirer le maximum de votre hélice. Par le Capitaine Bill Jennings C’est …