Chaque été, la région des 1000 Îles en Ontario accueille des milliers de visiteurs venant de partout au monde. Et l’une de ses attractions le plus populaires est sans contredit le Poker Run motonautique qui se déroule au mois
d’août, présenté par Poker Runs America,la ville de Kingston et le ministère du Tourisme de l’Ontario. L’an dernier,
l’événement a accueilli plus de 70 bateaux haute performance plus spectaculaires les uns que les autres, incluant les marques Outerlimits, Cigarette, Fountain, Skater, Nor-Tech, MTI, Spectre, Sunsation, Baja et autres. Voir plus de 70 embarcations haute performance foncer à pleins gaz sur le majestueux fleuve st-Laurent est un spectacle enivrant pour tout amateur de bateaux et de performance.

1000iles
Les festivités ont officiellement pris leur envol le vendredi soir avec l’exposi-tion des bateaux au parc de la Confédération et sur les rues environ-nantes au centre-ville de Kingston. Les amateurs de bateaux furent fortement impressionnés par le spectaculaire My Way de Bill Tomlinson, un Mystic cata-maran à propulsion par turbine, ainsi que le Go Fast Energy Drink de Patrick Higgins, un Outerlimits à cockpit fermé. Fast Eddie Como en a mis plein les yeux de la foule avec son catamaran Airborne 50’ à propulsion par turbine ainsi que ses Monster Trucks. Le Skater 36’ de Cole Liebel, Wild Cat, était aussi de la partie.Les participants se sont ensuite dirigés vers le party d’ouverture du Poker Run au BluMartini Restaurant and Grill pour déguster cocktails et hors-d’œuvre. Certains d’entre eux ont regagné leur lit tôt mais d’autres se sont joints à la foule de fêtards profitant du nightlife de Kingston.

Le samedi matin, les participants se rendirent à l’hôtel de ville de Kingston afin d’assister à l’obligatoire réunion des capitaines. Les officiels leur ont donné les directives concernant la sécurité et le déroulement de l’événement, puis indi-qué l’endroit où cueillir la première carte scellée de leur main de poker. Les équi-pages ont ensuite regagné leur bateau en attente du traditionnel appel « Gentlemen Start Your Engines ».

1000-iles

La tension était palpable tant sur les rives du bassin de la Confédération que dans les cockpits des bateaux, alors que les spectateurs et les équipages atten-daient fébrilement le déploiement du dra-peau vert du départ par l’officiel sur le bateau pilote Poker Runs America. Puis soudain, le drapeau fut agité et les moteurs se mirent à vrombir alors que la flotte de plus de 70 bateaux s’élança vers Brockville afin de cueillir la seconde carte et casser la croûte.

Au Poker Run des 1000 Îles, les ama-teurs qui ne pouvent suivre l’action à par-tir d’un bateau peuvent le faire en se ren-dant au Speed Zone Theater, un chapi-teau climatisé au parc de la Confédération où on peut visionner des vidéos tournés en direct et d’autres films.

1000-iles-gagnantsÀ l’arrêt de Brockville, les équipages purent se régaler en dégustant des côtes levées au réputé Ribfest à Hardy Park. Des milliers de spectateurs de la région profitèrent de l’occasion pour admirer les spectaculaires bateaux. Les participants se sont ensuite dirigés vers Prescott pour cueillir leur troisième carte distribuée par un bateau officiel, avant de revenir à pleins gaz vers Brockville au grand plai-sir des nombreux spectateurs. Puis ce fut le retour à Kingston pour le banquet et le dévoilement des mains de poker.

Le grand gagnant de l’édition 2015 du Poker Run des 1000 Îles fut Alex DeCristoforo qui participa avec son 35 Donzi et récolta une suite. Benny d’Angelo de St-Rémi au Québec a termi-né deuxième grâce à une main de trois dames. La troisième place alla à Martin Falardeau et son 36 Outlaw, courtoisie d’un triplé de huit. le parc Du Moulin à Clarence-Rockland pour l’arrêt du repas du midi.

Des centaines de spectateurs s’étaient massés sur la rive afin d’accueillir les bateaux. Les célébrations du Festival allaient bon train avec des spectacles de musique, une exposition de voitures anciennes et de Ford Mustang ainsi que plusieurs autres activités.

Après le succulent buffet, les partici-pants se calèrent à nouveau dans le cock-pit de leur bateau pour poursuivre leur chevauchée. Ce second départ se déroula à la file indienne, permettant à chaque bateau de foncer en solo à pleins gaz devant la foule enthousiaste. La quatriè-me carte fut attribuée à Petrie Island, juste à l’entrée de l’Oziles Marina. La flotte mit ensuite le cap sur Wendover pour récolter la quatrième carte, avant de boucler la boucle en revenant à Hawkesbury où les attendait une agréable dégustation offerte par le vignoble Sandbanks Estates.

1000-iles-bateauxDe retour au Déjà Vu pour les cocktails puis le souper officiel, les joueurs assistè-rent au dévoilement des mains de poker, sous la supervision de la nouvelle maires-se de Hawkesbury, Jeanne Charlebois. La main gagnante fut celle 43 Outerlimits de Patrick Higgins et du Team Go Fast, leur seconde victoire de la série 2015. Denis Caron-Tessier et l’équipage de son 36 Baja récoltèrent la secone place, tandis que Brian et Wilma Ross, des habitués de longue date des Poker Runs avec leur 38 Donzi, complétèrent le podium.

Comme le veut la tradition, divers prix spéciaux furent attribués, incluant celui de l’Équipage le mieux habillé, remporté par Mario et Évelyne Garand et l’équipa-ge de leur 44 Nor-Tech. Jean-Luc Sigouin, vainqueur de l’édition 2014, remporta le prix pour le compartiment moteur le plus exotique avec son 35 Target. Le prix spécial Wild Card, un ajout lors du dernier arrêt pour compléter la main de poker de la journée, fut décer-né au 32 Sunsation de Stan et Inez Quinn.